Premières images à grand champ avec le télescope Ouest de C2PU
vendredi 3 octobre 2014 par Abe Lyu

Le télescope Omicron de C2PU (coupole ouest) est maintenant équipé de son optique de correction définitive (correcteur de Wynne). Ce système optique à trois lentilles, spécialement étudié et réalisé pour cet instrument lui confère un rapport d’ouverture de F/3.17, très adapté à l’imagerie astronomique à grand champ.

Pendant la nouvelle lune du mois de juillet, plusieurs nuits ont été consacrées au premier test "grandeur nature" de cette combinaison optique et de sa caméra SBIG™ STX16803 (capteur de 4096×4096 pixels, 36×36 mm). Le champ résultant est de 37×37 minutes d’arc sur le ciel (un peu plus que la pleine lune).

Pour ces tests, trois cibles astronomiques ont été choisies : l’amas globulaire M13, la galaxie NGC7331 avec le Quintette de Stephan dans le même champs, et une partie des "dentelles du Cygne" (NGC 6992).

En l’absence de roue à filtre, toutes ces images sont en noir et blanc.

 

 

 M13

 

4h de pose avec des poses unitaires de 1mn
Prétraitement DeepSkyStacker
Traitement : Iris + fitswork4 + Photoshop
+ 50 poses de 15’’ pour désaturer le centre de l’amas.

 

Version 100%

Version 150% avec drizzle

 

NGC 7331

6h20 de pose avec des poses unitaires de 1mn
Prétraitement DeepSkyStacker
Traitement : Iris + fitswork4 + Photoshop

Version 100%

Version 150% avec drizzle.

Et enfin une version 200% (35Mo), pour vraiment apprécier les centaines de petites galaxies qui tapissent le fond de l’image.

La bonne résolution de cette image peut être comparée aux images faites des mêmes objets lors de la première lumière en 2012 (voir la galerie) avec une SBIG ST10 dont les pixels sont plus petits (6.8 microns).

La magnitude des petites galaxies les plus faibles sur cette image est de 25, ce qui montre que l’on peut faire des images de ciel « profond » sur le site de Calern.

 

 

 

Une zone de la grande dentelle NGC 6992

 

2h20 de pose avec des poses unitaires de 1mn
Prétraitement DeepSkyStacker
Traitement : Iris + fitswork4 + Photoshop


La version 100%

 

C’est la première fois que l’on testait le correcteur de Wynne sur le grand capteur de la caméra SBIG STX16803 pour lequel il a été conçu. Comme le montrent les images, le résultat est très satisfaisant. Les étoiles dans les coins de l’image sont aussi nettes que celles au centre, et avec une taille typique de 1 seconde d’arc sur le ciel. Ceci valide la qualité optique de ce correcteur, ainsi que la grande stabilité mécanique du support de foyer primaire, conçu et réalisé par les ateliers de mécanique de l’OCA. Il assure, sans réglage autre que la collimation du miroir primaire, une parfaite orthogonalité du capteur par rapport à l’axe optique de l’instrument.

David Vernet - Equipe C2PU

Sur les forums :

http://www.astrosurf.com/

http://www.webastro.net/


http://forums.futura-sciences.com/