GAIA-FUN
mercredi 12 septembre 2012 par Suarez Fernandez Olga

Le projet majeur pour l’ouverture de C2PU est son intégration dans un réseau intenationnal de télescopes (GAIA Follow Up Network : GAIA-FUN) répartis sur la planète pour assurer le suivi des alertes du satellite GAIA qui sera lancé en 2012 par l’agence européenne de l’espace (ESA).

Bien que la mission principale de ce satellite soit la détermination, au micro arcseconde près, de la position d’un milliard d’étoiles de notre galaxie, d’innombrables découvertes capitales seront au rendez vous durant les cinq années de la mission.
Parmis les retombées “dérivées” de la mission on attend plus d’un million de nouveaux astéroïdes, plus de 100.000 nouvelles exoplanètes, plusieurs milliers de supernovae...

C2PU sera en relation avec le centre des alertes du satellite GAIA et sera en charge, comme les autres observatoires du réseau, de retrouver des nouveaux astéroïdes afin de pouvoir en calculer leurs orbites précises. La versatilité de l’instrumentaion de C2PU permettra d’aller plus loin que la simple astrométrie du nouvel objet. En effet il sera possible d’en faire une courbe de lumière pour en déterminer la période rotation, et le spectre pour en definir le type minéralogique.

Les alertes GAIA permettront également de suivre l’évolution photométrique des super novae dans leurs premiers instants d’évolution.
Enfin, GAIA va découvrir de nouvelles exoplanètes par la méthode de vélocité radiale. Il sera alors possible, au sein de C2PU, de faire une recherche systématique de transit pour ces nouveaux systèmes planétaires.

GAIA-FUN network