c2pu-en c2pu-fr
[c2pu]

Actualité

• Surveillance spatiale au C2PU !
18 juin 2015

Les 17 et 18 juin dernier, le télescope ouest de C2PU a été utilisé pour un projet scientifique de surveillance spatiale. Différents objets orbitaux issus de la fusée Ariane 5 ont pu être suivis par le télescope sur une portion de leurs orbites de transfert géostationnaire (GTO Geostationary Transfer Orbit). Un étage supérieur laissé par la fusée derrière elle lors de la mise en orbite géostationnaire d’un satellite a par exemple été suivi. On peut voir les variations de luminosité de la tache-image qui suggèrent une rotation de l’objet sur lui-même. Cet objet en orbite, à près de 30 000km d’altitude, a dans ce cas été observé à l’aide d’une caméra infrarouge placée au foyer de C2PU. La cible restant au centre du champ du télescope, on peut observer quelques étoiles défiler dans ce même champ. Des améliorations de la vitesse de pointage de C2PU sont prévues. Cela permettra dans le futur de suivre des objets dérivants plus vite donc se situant à des orbites plus basses.
Cette recherche est effectuée dans le cadre d’une collaboration entre le laboratoire ARTEMIS (CNRS/OCA/UNS) et Airbus Defence and Space avec le support de l’ANRT dans le cadre d’un contrat de thèse CIFRE.
 

Débris de la fusée Ariane 5 vu par une caméra infrarouge installée sur le télescope Omicron du C2PU

 

  
• Première lumière du télescope Est !
20 mai 2015

Après une gestation particulièrement longue, le télescope Est de C2PU (dit télescope Epsilon) a enfin pu voir sa première lumière. Pour l’occasion, toute l’équipe de C2PU (Lyu Abe, Philippe Bendjoya, Cécile Dimur, Jean-Pierre Rivet, Olga Suarez et David Vernet) s’est réunie à Calern, en compagnie de Marco Scardia, mécène du projet C2PU et de Farrokh Vakili, directeur de l’OCA.

Au premier plan, le support du miroir tertiaire surplombant le miroir primaire de 1 mètre. Le miroir secondaire, tenu par « l’araignée », se reflète dans le miroir primaire.

 Pour en savoir plus ... 

• Première visite des étudiants allemands de l’Université d’Oldenburg
7 avril 2015

Les stages de formation universitaire à C2PU s’exportent de mieux en mieux, après les belges (Université de Liège) et les irlandais (Université de Cork) c’est au tour des allemands de découvrir notre offre d’enseignement pratique de l’astronomie. Les quatre étudiants du master d’astrophysique de l’Université d’Oldenburg et leur encadrant ont parcouru 1400 km en voiture pour effectuer ce stage d’une semaine sur le plateau de Calern (7 au 11 avril 2015). La présence d’un encadrant local germanophone (Mathias Schultheis) a contribué à la qualité et à la convivialité des échanges scientifiques.

Le beau temps était au rendez-vous tout au long du séjour et les étudiants sont repartis satisfaits de leur formation.

C2PU en pleine activité nocturne sous un ciel étoilé. Le double amas de Persée brille au-dessus des coupoles (Crédit photo : Andreas Schönfeld, 2015).

 Pour en savoir plus ... 

  
• Grand nettoyage de printemps pour le télescope Omicron à C2PU.
2 avril 2015

 C’est par un bel après-midi d’avril sans vent, que David Vernet et Jean-Pierre Rivet ont choisi d’effectuer le nettoyage du miroir primaire du télescope "Omicron@C2PU" (coupole ouest), qui en avait grand besoin à cause des dépôts de pollen (printemps oblige !). Dans la foulée une opération de nettoyage/graissage des couronnes dentées a été effectuée. Résumé en image ...

 

 

Le miroir primaire du télescope Omicron avant et après le lavage.

 Pour en savoir plus ...

Voir toutes les brèves >>>